mercredi, octobre 20, 2004

Soutien gorge rose et veston noire....

J'ai enfin terminé le roman que j'étais en train de lire cette semaine. "Soutien-gorge rose et veston noir" par Rafaële Germain. C'était son premier roman...qu'elle a sorti il y moins de deux semaines si je ne me trompe pas. Je suis assez satisfaite du livre, moi qui croyait que ça n'allait pas être super...mais j'ai trippé complètement sur l'histoire de Cloé, Juliette et Antoine.

Durant l'été, j'ai lu le blog de Pascal Forget qui avait l'air de varger assez souvent sur la chronique que Rafaële fait la fin de semaine dans le quotidien la presse. Alors je me suis dit que c'était une bonne chose de lui laisser une petite chance. Il est doux, profond de sens, mignon, triste et interessant. Je me suis un peu accrochée au personnage principale....essayer de trouver un ami qui ressemblais à Marcus la drag queen de l'histoire....j'ai essayer donc de trouver des ressemblances des personnages avec des personnes de mon entourage!!!

Léger roman de fille, mignon calme et léger, je le recommande à toute, parce que ça en vaut la peine!!!

JE me suis fait faire un plombag, par mon cher dentiste louis-paul aird!!! Je ne dirai pas que c'était agréable, masi il avait l'air tout n'heureux de me faire mon plombage et de me montrer son nouveau truc qui chauffe les plombage en 4 secondes comparativement à 40 secondes avec l'ancien.

Et j'annonce à toute la galerie que je vais foxer mon cours de question de 50 minutes de mécanique demain matin...pour faire mes 70 n'exercices.... et que j'ai ratée ma dissection complètement...parce que j'ai rien mit dans mon éprouvette!!!

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Décevant! Je n'ai même pas été capable de finir ce livre. Je n'ai jamais été une fan des chroniques de Rapaëlle Germain et son livre m'a franchement déçue. Je trouve que son style n'est pas fignolé du tout et de plus, les dialogues sont écrits en "joual". Appelez-moi puriste si vous le désirez, mais je ne suis pas capable! De plus, je ne me suis pas sentie représentée par ces jeunes BCBG, qui, de toute évidence, ne vivent pas au même niveau que plusieurs jeunes de notre génération. Encore une qui profite des connexions de sa famille pour grimper les échelons trop vite. Ce livre et cette auteure sont décidément sur-évalués.

Gros monstre a dit...

Pourri! Écriture bâclée, intrigue sans intérêt, fin ultra-prévisible, personnages snobs, antipathiques, superficiels. Vraiment, un gâchis ce livre!